Vous êtes à : Accueil > Nos rouages > Évènements > Festival de l’écluz pulsion

Passer le menu Aller au pied de page

Licences Joueb English version Accessibilité

Festival de l’écluz pulsion

Des panneaux interpellant pour un lieu qui l’est tout autant

micr0lab s'est fait une joie de ramener sa presse (fraîche !), ses dernières sorties et sa modeste distro grandissante au festival l’écluz pulsion (volant : recto, verso, numérique) qui avait lieu au centre social autogéré l’écluse, à Reims, du 2 au 4 mars 2012. Le cœur de l’évenèment était bien sûr la découverte du lieu et de ses habitants : accueil de voisins, de futurs jardiniers, de chineurs et d’amateurs de musique et de beaux-arts. Le tout pour sensibiliser au lieu et inciter à le défendre, en vue du jugement prévu le vendredi 9 mars 2012.

Une rapide visite ?

La façade, de nuit.

Une façade typée et témoignante de son dancing passé, une cave aménagée, avec tireuse à bonnes bières, bonne musique et discussions, un espace distro bien achalandé (I Love Cops, La société elle a mauvaise haleine, Burn Out, Nuclear Alcoholocaust).

Ensuite, une cave voutée et chaleureuse où ont joués Creed Bratton, Beuarff, La société elle a mauvaise haleine, Devore, Strong As Ten, Moud-g Von Zinzin, Rene Twist Machine et Ikya dans la joie et le mélange des publics.

On pouvait également découvrir un (grand) jardin bien rafraichi de ses années de friche, un accès toilettes sèches, un kiosque toujours vaillant. À l’étage, Pierre Momeux proposait son installation Home Sweet Home (affiche), réalisée pour l’occasion.

Von zinzin mixe dans le flou Une main vue par le flou. Le poing pointe vers la maison endynamitée.

Le dimanche…

était plus calme : brocante, friperie, distros, goûter et surtout discussion avec le passant intrigué, parfois appâté par un article de l’hebdo du vendredi. Anecdotes du temps passé, enfants jouants, parents découvrant, initiatives de toutes part dans une ambiance sereine, amicale et tournée vers le dialogue.

micr0lab ne peut que souhaiter longue vie à l’écluse !

Festival de l’Ecluz-Pulsion

Depuis la mi-décembre 2011, nous, un collectif d’une dizaine de personnes, avons investi la maison du « Parc de la Cerisaie » située au 4 rue de la Cerisaie derrière le Moonlight. Notre démarche à travers l’occupation de cette maison abandonnée est de développer des activités variées en défendant des valeurs d’autogestion, de refaire vivre cette maison et son jardin comme des lieux ouverts à tous et dans lesquels il fait bon vivre. Dans cette maison nous développons des espaces de rencontre sociales et artistiques tels qu'un club de remise en forme, une web radio, des ateliers de jardinage, de sérigraphie, un petit local de répétition de musique, une biblio-fanzinothèque... Nous permettons la réalisation de soirées concert, théâtre, vidéo dans le respect du voisinage et des riverains, en fonctionnant de A à Z par nous-même de façon généreuse. Cette aventure humaine et collective tente d’exister hors du marchandage constant de la vie, elle se nourrit de l’apport de tout un chacun s’y reconnaissant et désirant la voir grandir.

Nous faisons nôtre le pari de faire de cette maison, autrefois dancing convoité et aujourd’hui maison fantôme, un espace d’expérimentation, de remise en cause et de construction sincère et spontanée du politique, du social et de l’artistique. Le moyen que nous avons choisi pour faire aboutir ce projet est d’occuper cette maison sans droit ni titre.
c’est la raison pour laquelle une procédure d’expulsion est en cours, le jugement étant prévu le 9 mars 2012. Nous saurons alors la date à laquelle nous devrons légalement quitter les lieux, sauf si une solution est trouvée avec le propriétaire de la maison.

Collectif de l’Ecluse
4 rue de la Cerisaie
51100 Reims
http://www.ecluse-reims.org

Contact Plan Lettre F.a.q. C.G.U.